Productions végétales Elevages Machinisme Dilepix

Vision par ordinateur et usages de l'IA en agriculture

Photo de
Aurelie Busnel 10 novembre 2020

Usages de la vision par ordinateur en agriculture

Invité de , Alban Pobla, CEO de Dilepix s'est prêté au jeu des questions-réponses et apporte son éclairage sur les usages de la vision par ordinateur et l'utilisation de l'Intelligence Artificielle au service de l'agriculture. 

 

Dans cette interview, Alban revient sur les missions de Dilepix, les origines de la startup rennaise et les avantages de ses solutions de suivi en temps réel des élevages et des cultures. "Nous utilisons l'Intelligence Artificielle pour détecter automatiquement des risques à la production comme les invasions d'insectes ravageurs, les maladies ou les adventices dans les cultures. Pour les élevages, comme en bovins par exemple, nos technologies surveillent le comportement des animaux en détectant des boiteries, des problèmes d'accès aux points d'eau ou à l'auge, le temps passé couché à ruminer, la détection des chaleurs ou des vêlages…" explique-t-il.

Pour écouter l'intégralité de l'interview 

Cliquez sur le bouton ou "Lancer la diffusion"

 

 

L'intelligence Artificielle, une réponse aux fortes attentes du secteur agricole

Dilepix assure une veille très poussée des dernières innovations disponibles sur le marché agricole et mène des réflexions conjointes avec les grands acteurs français et internationaux. Cette connaissance précise du marché et ces échanges permettent ensuite de déterminer quels sont les besoins prioritaires des filières élevage, culture et machinisme. En fonction de l'écoute des besoins exprimés par les agriculteurs et les fournisseurs de services, Dilepix détermine les axes prioritaires en terme de développement de ses solutions. 

Les technologies mises au service des agriculteurs doivent pouvoir répondre à plusieurs besoins :

 

  • Réduire la pénibilité des tâches

Certes le bien-être animal est une attente sociétale forte mais améliorer le bien-être des agriculteurs s'avère lui-aussi nécessaire. Ces deux notions vont de pair.

Autrement dit, existe-t-il des solutions qui permettent aujourd'hui d'optimiser les conditions de travail des agriculteurs ? Comment sécuriser leurs outils ? Certaines de leurs tâches pénibles ou risquées peuvent-elles être déléguées ou automatisées ? "La réduction des TMS (Troubles Musculosquelettiques) est un point important et le recours à nos solutions peuvent apporter une aide précieuse dans la réduction des tâches difficiles ou dangereuses" complète Alban.

la vision par ordinateur permet de s'assurer du bien-être des vaches

Concrètement, un robot guidé par la vision par ordinateur peut soulager et sécuriser l'éleveur dans ses missions quotidiennes.

 

  • Bien-être animal et confort de l'éleveur

L'IA à travers la vision par ordinateur peut se substituer à la surveillance de l'éleveur, et ce, tout en respectant le rythme des animaux sans les perturber.

En s'équipant de caméras de surveillance automatique, l'éleveur reste informé en temps réel de l'état de santé et des bonnes conditions d'élevage de ses animaux. Il est alors plus serein et gagne du temps dans la gestion de son exploitation en se consacrant à d'autres tâches. 

camera-surveillance-volaille

Cette surveillance rapprochée permet de réagir plus vite et de prendre les bonnes mesures au bon moment. Elle contribue, par la même occasion, à améliorer les résultats technico-économiques de l'exploitation.

 

  • Proposer une offre adaptée à des tarifs acceptables 

Aujourd'hui, il n'existe pas de freins technologiques exprimés par les agriculteurs. Bon nombre d'entre eux sont déjà très bien équipés en outils digitaux. C'est plutôt l'aspect financier qui peut être un frein à l'utilisation d'une solution.

Les agriculteurs sont plutôt extrêmement vigilants à ce que l'usage d'une solution réponde précisément aux besoins de leur exploitation sous un angle technico-économique.

Alban ajoute que "beaucoup de choses sont possibles avec l'Intelligence Artificielle mais pas toujours à un prix acceptable par l'éleveur. Notre défi est d'être capable de produire des solutions acceptables financièrement avec un retour sur investissement sous 3-4 ans maximum".

 

IA en agriculture. Ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire

L'IA en agriculture permet beaucoup de choses mais elle ne permet pas tout ! C'est pour répondre aux nombreuses interrogations de nos clients et prospects que nous avons lancer un blog qui démocratise les usages de l'IA en agriculture.

Pour le directeur général de Dilepix, "L'idée est d'expliquer de façon pédagogique ce que permet notre technologie.  Nous devons évangéliser les concepts et expliquer comment cette technologie peut servir l'agriculture. Le recours à l'Intelligence Artificielle en agriculture ne va pas perturber les pratiques des agriculteurs mais participer à la performance technico-économique des exploitations, contribuer au confort de travail des éleveurs tout en assurant un meilleur revenu, et veiller au bien-être des animaux".

Le blog de Dilepix a pour mission d'expliquer aux clients de la startup (constructeurs de tracteurs , fabricants de matériel agricole,  fournisseurs de services ou de conseils, coopératives et groupements vétérinaires), ce qu'il est possible de faire ou ne pas faire avec l'IA !

 

Le recours à l'IA pour suivre les exploitations à distance

En cette 2e vague d'épidémie, le virus frappe fort et n'épargne pas nos agriculteurs. Encore plus en ce moment, techniciens, conseillers et vétérinaires ont besoin d'outils qui leur permettent de garder un pied dans les élevages pour continuer à assurer le suivi optimal des exploitations et apporter le meilleur conseil possible à leurs éleveurs. "Grâce aux solutions que nous développons, ils peuvent surveiller à distance et prévenir les éleveurs de risques éventuels en leur expédiant, par exemple, le produit vétérinaire adapté pour soigner la pathologie détectée. Cela va limiter les déplacements et limiter les risques de contamination d'un élevage à l'autre" complète Alban.

 

La vision par ordinateur et l'utilisation de l'IA en agriculture permettent d'imaginer un grand nombre d'applications :

  • Guidage automatique des engins agricoles et des robots d'élevage,
  • Réduction de l'usage des pesticides grâce à la détection automatique des maladies et adventices dans les cultures,
  • Amélioration des performances technico-économiques des élevages...

Dans le domaine de l'élevage, ces applications qui apportent souplesse, confort et sécurisent l'outil de travail des éleveurs s'avèrent être des solutions très efficaces pour la détection de pathologies ou de comportements à risque des animaux (bovins, porcs, volailles, insectes).

Rappelons que la startup Dilepix ne développe pas uniquement des outils à destination des filières d'élevage, elle propose également des solutions en machinisme agricole qui permettent notamment d'augmenter les capacités d'actions des engins agricoles.

Enfin, en productions végétales, Dilepix développe des réseaux de neurones qui ont pour objectif de réduire le recours aux produits chimiques mais pas seulement ! Ils sont également utiles pour prévoir les rendements, cartographier les parcelles ou déterminer le stade de maturité des plantes dans les filières arboricoles, viticoles, maraichage et grandes cultures industrielles.


 

💡 En savoir plus sur nous 

bfm-techandco-alban-pobla-dilepix

Alban Pobla Ceo Dilepix invité de Sébastien Couasnon, sur le plateau de BFM TV pour l'émission Tech and Co.

Cliquez sur la photo ou cliquez ICI

Emission du 28 Août 2019

 

 

Photo de

Articles de Aurelie Busnel

Marketing & communication manager, Aurélie évolue depuis de nombreuses années dans le secteur agricole, en particulier celui de l’élevage bovin. Sa vision globale, ses connaissances terrain et sa maîtrise des techniques d’Inbound marketing lui fournissent les armes nécessaires pour faire rayonner Dilepix au rang des startups reconnues et expertes en intelligence artificielle.

En savoir plus

Découvrir les possibilités apportées par l’Intelligence Artificielle & la vision par ordinateur

J'ai un projet

D'autres articles sur le sujet

Dilepix intègre le programme d'accélération...

Le programme d’accélération XEurope financé par la Commission Européenne H2020 qui a pour but de mettre en relation des...

Démocratiser les usages de l’Intelligence...

Après plusieurs semaines de travail et la correction des traditionnels petits bugs de démarrage, nous sommes prêts et...